Page d'accueil > Notice bibliographique en cours

Nebrija Antonio (de)  Aelii Anthonii Nebrissensis grammatici Lexicon. i. dictionarium nuperrime ex hispaniense in gallicum traductum eloquium Paris : Regnault Chaudière  1500 

Beaulieux, 1904 : p.374 . Lindemann, 1985 : p.65-66 .

Notice n°1578.

👻 Notice créée le mardi 31 octobre 2017 → Mise à jour le jeudi 28 mai 2020

Commentaire

La présente notice bibliographique décrit un dictionnaire fantôme. Magarete Lindemann en 1985 lui consacre un commentaire dans son étude intitulée « Le Vocabularius nebrissensis latin-français et les débuts de la lexicographie française » in Dees Anthonij (sous la dir.). Actes du IVe Colloque international sur le moyen français. Amsterdam : Rodopi, 1985, pp. 65-66.


Références externes

Table(s) de dictionnaires sur support papier

1904. Beaulieux, Charles. « Liste des dictionnaires, lexiques et vocabulaires français antérieurs au « Thresor » de Nicot (1606) », in : Mélanges de philologie offerts à Ferdinand Brunot. Paris : Société nouvelle de librairie et d’édition. P.371-398.

Page(s)

374

Auteur(s)

Antonius Nebrissensis (Aelius).

Titre

— Vocabularius Nebrissensis. Lexicon .i. dictionarium nuperrime ex Hispaniense in Gallicum traductum eloquium.

Édition

Parisiis, R. Chaudière, 1500, pet. 4° goth.

Localisation(s)

(Brunet)


1985. Lindemann, Margarete. « Le Vocabularius nebrissensis latin-français et les débuts de la lexicographie française », in : Dees, Anthonij (sous la dir.). Actes du IVe Colloque international sur le moyen français. Amsterdam : Rodopi. P.55-86.

Page(s)

65-66

Référence(s) bibliographique(s), commentaire et localisation(s) du ou des exemplaire(s)

Charles Beaulieux considère le Vocabularius Nebrissensis lexicon .i. dictionarium nuperrime ex Hispaniense in Gallicum traductum eloquium Parisiis, R. Chaudière, 1500, comme étant le premier dictionnaire de la série. Pour cette information, Charles Beaulieux se réfère au Manuel du libraire et de l’amateur de livres de Jacques-Charles Brunet. Cependant, Jacques-Charles Brunet note sous le mot Nebrissensis :

AElii Anthonii Nebressensis Lexicon, id est dictionarium ex hispaniense in gallicum traductione eloquium. Impressum Parisiis anno millesimo quintegẽtesimo, die vero quinta Julii decimo sexto, pet. in-4. goth. avec la marque et le nom de Regnault Chaudiere au frontispice.
Livre remarquable à cause de la traduction française des mots latins36.

Il est vrai que séparer « anno millesimo quintegẽtesimo » d’avec « decimo sexto » par la date du jour et du mois est assez peu courant et peut-être à l’origine de l’erreur. Pourtant, il faut voir, dans la date de 1500, une lecture erronnée [sic], ceci d’autant plus que la maison d’édition Regnault Chaudiere ne commence son travail qu’à partir de 151637.

[p.79]
36. [Jacques-Charles Brunet,] Manuel du libraire et de l’amateur de livres, vol. 4, Paris (Firmin Didot) 1863, c. 30.
37. L.-C. Silvestre, Marques typographiques, Paris (Jannet) 1853 (Amsterdam, Grüner, 1971), n°96.