Anthonominalie > Notice n°2419

Canal Pierre  Dictionaire françois et italien Paris : Veuve de Claude de Montr’œil  1611 

Beaulieux, 1904 : p.377-378 , «Canal (Pierre). ». Bingen, 1987 : p.97 et 102-103 , n°5c .

2 langues : Français ♢ Italien ♢

2 localisations : Niort (Fr), Médiathèque de la com­mu­nauté d’agglo­mé­ra­tion ♢ Paris (Fr), Bibliothèque nationale de France (BnF, Bibliothèque de l’Arsenal, Coll. Rothschild, etc.) ♢

Notice anthonominalie n°2419.

Permalien : https://anthonominalie.fr/article2419.html

Notice créée le mardi 6 septembre 2022 → Mise à jour le mardi 6 septembre 2022

Relations entre les notices

Note sur les relations entre notices

Dans la présente base de données, tout dictionnaire présentant une page de titre est mentionné et engage la création d'une notice s'il s'inscrit dans les limites de notre étude. Les présentes relations ont pour objet de relier autant que faire se peut les différentes notices de cette base de données lorsqu'il est fait mention d'un dictionnaire présentant plusieurs parties ou tomes ou plusieurs volumes. Les présentes relations ont aussi pour fonction de relier toutes les notices d'un ensemble diversement décrit par des sources extérieures.
Pour mémoire, l'objet que nous nommons dictionnaire n'est pas un objet homogène. Un dictionnaire peut être composé de plusieurs parties distinctes présentant des nomenclatures différentes. Il peut être formé de plusieurs tomes associés à une même reliure voire il peut être constitué de plusieurs volumes. Ces parties qui peuvent être des dictionnaires, des lexiques ou des listes peuvent être introduites par un entête ou par une page de titre. Au gré des bibliographes, les différentes parties d'un dictionnaire entendu comme ensemble de parties ont été diversement considérées. Au mieux, chacune de ses parties a pu donné lieu à des notices ou à des références bibliographiques détaillées. Au pire, certains bibliographes se sont contentés de citer la première page de titre d'un dictionnaire présentant plusieurs dictionnaires contenus dans un même volume. Qui plus est, si physiquement les différentes parties d'un dictionnaire peuvent être associées à un même volume, ces parties peuvent aussi exister sous la forme de volumes distincts. Ainsi, il n'est pas rare que certains établissements documentaires ne conservent que la première ou la seconde partie d'un dictionnaire alors que d'autres établissements conservent dans un même volume les deux parties de celui-ci. La notion de tome est à l'origine aussi de confusion. Dans certains dictionnaires, elle est employée pour nommer la partie d'un dictionnaire qui présente une nomenclature particulière, distincte de la précédente (ex. : Tome 1, français-italien; Tome 2, italien-français). Dans d'autres cas, la notion de tome est usitée pour nommer un volume découpant une nomenclature (ex. : Tome 4, F-G). Enfin, et sur ce point l'utilité d'un découpage par page de titre et la création de relations sont manisfestes, il est à noter qu'un dictionnaire en plusieurs volumes peut présenter pour chaque volume des adresses et des années de publication différentes où peuvent se mêler des éditions originales et des éditions contrefaites.


Cette notice décrit un dictionnaire, un lexique ou une liste présenté par une page de titre et qui peut être éventuellement une partie dans un volume.

Références externes

Table(s) de dictionnaires sur support papier

1987. Bingen, Nicole. Le Maître italien (1510-1660) : Bibliographie des ouvrages d'enseignement de la langue italienne destinés au public de langue française, suivie d'un Répertoire des ouvrages bilingues imprimés dans les pays de langue française. Bruxelles : Émile Van Balberghe. Coll. « Documenta et Opuscula », n°6.

  • Page(s)

    97 et 102-103

    Auteur(s)

    GIOVANNI ANTONIO FENICE PIERRE CANAL

    Titre

    DICTIONNAIRE FRANÇOIS & ITALIEN, ITALIEN & FRANÇOIS

    Commentaire

    Cet ouvrage, qui a fait l’objet d’une étude très détaillée d’Anna Maria Venuti (cf. VENUTI), a été compilé par Giovanni Antonio Fenice et imprimé à Morges en 1584 par Jean Le Preux pour les éditeurs parisiens Jacques Du Puys et Nicolas Nivelle.
    En 1598, Pierre Canal en donnait à Genève une édition considérablement revue, suivie en 1603 d’une nouvelle édition encore augmentée. Les éditions genevoises postérieures et l’édition vénitienne de 1647 dérivent toutes de l’édition de 1603. L’ouvrage a connu deux éditions parisiennes (1603 et 1611) qui présentent la particularité de contenir une dédicace tirée de l’édition genevoise de 1603, alors que le dictionnaire lui-même reprend l’édition de 1598.
    A partir de 1614, le nom de Filippo Venuti figure au titre de la partie italien-français ; dans l’adresse aux lecteurs de l’édition de 1647, ce même Filippo Venuti est désigné comme l’auteur du dictionnaire.
    Faut-il vraiment penser, à la suite d’A.-M. Venuti (p.476), qu’il s’agit d’un réviseur du dictionnaire, parent plus ou moins proche de cet autre Filippo Venuti, auteur du Dizionario volgare et latino qui, dans son édition de 1596, a été une des sources utilisées par Canal pour enrichir son ouvrage ? De ce réviseur, on ne sait rien et A.-M. Venuti elle-même (p.475) avoue qu’il est difficile de cerner son apport puisque l’édition de 1614 et les suivantes ne présentent pas de différences substantielles par rapport à celle de 1603.
    D’après nous, ce réviseur n’a pas existé et le nom de Filippo Venuti est bien celui de l’auteur dont s’est servi Canal. Le nom de Venuti apparaît sur la page de titre quand disparaît celui de Pierre Canal, devenu odieux aux Genevois : Canal en effet, traître à sa patrie, fut condamné à mort et exécuté le 2 février 1610. Au titre de l’ouvrage, le nom de Venuti prend sa place selon un processus que l’on retrouve dans les éditions du Tesoro de las tres lenguas de Girolamo Vittori : après l’accusation de plagiat, le nom de Vittori est remplacé au titre du dictionnaire par ceux de César Oudin, de l’Accademia della Crusca et de Jean Nicot, c’est-à-dire des auteurs utilisés par Vittori pour compiler son ouvrage.
    C’est pourquoi nous n’ajoutons pas le nom de Filippo Venuti, comme auteur, à la suite de ceux de Giovanni Antonio Fenice et de Pierre Canal.

    Références bibliographiques

    ARBOUR ; BEAULIEUX ; B. EXOTICA ; BLANC ; BRUNOT ; CDM ; IA ; JOLLIFFE ; MICHEL ; QUEMADA ; QUEMADA Ms ; RITTER E. ; TANCKE ; VAN PASSEN ; VENUTI.

    Référence ou numérotation attribuée à l'ouvrage

    5c

    Année et adresse(s)

    1611. Paris : Jean Gesselin : Jean Houzé : Veuve de Claude de Montr’oeil.

    Sous-titre, partie ou adresse

    Marque et adresse bibliographique de la Veuve de Claude de Montr’oeil

    Partie

    [1re partie]

    Transcription

    DICTIONAIRE || FRANCOIS || ET ITALIEN. || EN CESTE SECONDE ET || DERNIERE EDITION, EST || Corrigee & augmentee de plus du tiers, tant de mots || que de phrases de l’vne & de l’autre lan- || gue, depuis la precedente & || derniere edition. || PAR M. PIERRE CANAL. || [Marque] || A PARIS, || Chez la veufue CLAVDE DE MONSTROEIL, ruë Sainct || Iean de Latran, & en la Cour du Palais au || nom de Iesus. || [Filet] || M.DC.XI.

    Localisations

    * Niort, BM (Cat. BL, n°356)
    * Paris, Arsenal (8° BL 1228). Exemplaire décrit.