Anthonominalie

Inventaire analytique et chronologique des dictionnaires, des glossaires, des lexiques, des listes de mots classés alphabétiquement et des recueils de mots centrés sur un thème, rédigés en langue française ou pour partie en langue française, imprimés, des incunables à 1600

Page d'accueil > Espace publié > Le projet > Apport à l’étude de Magarete Lindemann (LINDEMANN 1994)

Apport à l’étude de Magarete Lindemann (LINDEMANN 1994)

Pour qui étudie les dictionnaires en langue française publiés au XVIe siècle, l’étude typologique et bibliographique consacrée aux dictionnaires en langue française publiés avant 1600, rédigée par Magarete Lindemann en 1994, est une référence incontournable (Lindemann, Margarete. Die französischen Wörterbücher von den Anfängen bis 1600. Entstehung und typologische Beschreibung. Tübingen : Max Niemeyer, 1994). Toutefois, cette étude peut aujourd’hui être révisée au moyen de plusieurs catalogues en ligne et métacatalogues d’établissements documentaires et par l’intégration systématique des références bibliographiques publiées dans des études précédentes ou plus récentes. De ce fait, il est possible de compléter la bibliographie proposée par cette auteure.
La bibliographie de Magarete Lindemann inventorie les dictionnaires et les livres de conversation présentant du français et les écrits sur la grammaire du français avant 1600, qu’ils soient imprimés ou manuscrits.
Cette bibliographie se compose de 447 occurrences dans la table « Gedruckte Wörterbücher mit systematischer Berücksichtigung des Französischen » [Les dictionnaires imprimés avec prise en compte systématique du français] (pp.542-602) et de 465 occurrences pour la table « Gedruckte Sprachlehrwerke, Gesprächsbüchlein und grammatische Schriften des Französischen bis 1600 » [Manuels de langue, livres de conversation et écrits sur la grammaire du français avant 1600] (pp.602-661).
La partie 3 et la partie 4 de cette étude s’étendent au-delà de notre champ de recherche. La partie 3 est consacrée à une liste des textes primaires imprimés inclus dans l’étude (hors dictionnaires français et manuels de langue jusqu’à 1600) et la partie 4 est consacrée aux dictionnaires manuscrits.
Pour établir anthonominalie, il a été repris intégralement les occurrences des parties 1 et 2 en ne tenant pas compte des écrits sur la grammaire du français aux nombreuses listes de déclinaisons.
Aujourd’hui, anthonominalie présente près 600 occurrences supplémentaires des incunables à 1600.
Cette liste d’occurrences évolue en fonction des mises à jour de la présente base de données.