Page d'accueil > Notice bibliographique en cours

Manard Jean  Traicté familier des noms grecs, latins et arabiques en fr. Paris  1551 

Musée Virtuel des Dictionnaires (MVD).

Notice n°1318.

👻 Notice créée le vendredi 31 juillet 2015 → Mise à jour le dimanche 29 novembre 2020

Commentaire

Le Traicté familier des noms grecs, latins et arabiques en fr. de Jean Manard ou Giovanni Manardi publié en 1551 est un dictionnaire fantôme. Il a été créé par Howard Stone en 1953 à la suite d’une transcription fautive de la date de parution du Traicté familier des noms grecz latins et arabicques ou vulgaires de Jean Manard édité en 1552.
Ce dictionnaire fantôme sera ensuite cité par Bernard Quemada en 1955 puis en 1967. Il sera mentionné à nouveau en ligne par le Musée Virtuel des Dictionnaires à partir de 1998.

Du Musée Virtuel des Dictionnaires aux références d’Howard Stone

Pour mémoire, le Musée Virtuel des Dictionnaires à partir de 1998 emploie pour listes chronologiques du XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, une exacte copie du « Relevé chronologique de répertoires lexicographiques français (1539-1863) » de Bernard Quemada publié en 1968 dans son étude portant sur Les dictionnaires du français moderne 1539-1863. Étude sur leur histoire leurs types et leurs méthodes. Tome *. Paris : Didier [1]

La référence à cet ouvrage de Manardi est mentionnée en page 568.

1551 Manard, J. Traicté familier des noms grecs, latins et arabiques en fr. Paris, 8°.

Dans l’« index des auteurs », t*, Manard est ainsi décrit :

Manard, A-1552 ; 45 n.

Et pages 44-45, note 17, nous retrouvons l’énoncé suivant sans référence relative à un établissement documentaire.

(17) [...] il conviendrait de citer l’arabe traité lui aussi comme une langue érudite mise en parallèle avec le grec dans un domaine où il avait acquis ses lettres de noblesse au Moyen Age, les sciences médicales. Voir Manard, Traicté familier des noms grecs, latins et arabiques, ou vulgaires (1551).

Bernard Quemada dans le tome **, I, M, p.5-6 [2] de son étude est plus explicite et présente une source à ce propos.

MANARD (J.)
Traicté familier des noms grecs, latins et arabiques, ou vulgaires, avecques les définitions de toutes les maladies qui surviennent superficiellement au corps humain, extrait du Septième Livre des Epîtres de Maistre J. Manard et traduit en français. Paris, Langlois, 1551. 8° /STONE, Bibl.
-* id. Ibid., 1552. /Grenoble
-* Id. Ibid., 1555. 8°, p. lim., 52 p., tables /8° Td121

La mention « STONE » est recherchée.
Malheureusement, cette mention ne renvoie à aucun ouvrage dans la partie « Sources bibliographiques » précédant la « Bibliographie », t.**, I, 1967 (Voir en particulier « IV - Bibliographie spécialisées »).

Nous la retrouvons sous la plume de Bernard Quemada en 1955 dans son « Introduction à l’étude du vocabulaire médical (1600-1710) ». in Annales Littéraires de l’Université de Besançon (2e serie). Tome II, fasc. 5. Langue et Littérature Françaises, 2. p.140.

Stone (Howard). — Chronological list of the XVI th-Century Medical writing in French. — Bibli. d’Hum. et Renaiss. t. XV, p. 315-316.

Bernard Quemada se réfère plus exactement à Stone, Howard. « Chronological list of the 16th-Century Medical writings in French » in « The french Language in Renaissance medicine » in Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, vol. 15, Librairie Droz, 1953. pp.315-346, disponible en ligne via jstor.org http://www.jstor.org/stable/20673659 (consulté le 30 07 2015) [3].

La référence à l’ouvrage de Manard daté de 1551 se situe pages 317 et 327.
La première occurrence p.317 est une mention à cet ouvrage :

(from Manardi, 1551)

Il faut attendre la page 327 pour enfin découvrir des sources.

Date : Original : Translator : Title, etc. :
1551 Manardi  ? Traicté familier des noms grecz, latins et arabicques ou vulgaires... extr. du septiesme livre des Epistres de J. Manard, Paris : J. Langlois (Delaunay, 441 ; BN and Foss., « Hm. méd., » 84 : 1555).

Les mentions « Delaunay », « BN » et « Foss » ci-avant citées sont décrites à la page 344.

Delaunay Delaunay, P., La vie médicale aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, Paris : Editions Hippocrate, 1935.
[...]
BN Catalogue gén. des livres imprimés de la Bibl. nat., Auteurs, Paris, Catin, puis Droz, 1924.
[...]
Foss., « Hum. méd. » Fosseyeux, M., « L’humanisme médical au XVIe siecle », BSFHM [4] XXVIII (’34), 75-95.

La mention « Delaunay »

La vie médicale aux XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles de Paul Delaunay, (Paris : [Éd. Hippocrate], 1935. Réimpr. Genève : Slatkine reprints, 2001.) présente en ces termes l’ouvrage de Jean Manard :

Quant à la langue scientifique, elle est tout entière à créer. [...] avec l’avènement de l’humanisme, c’est à Hippocrate, à Galien qu’on emprunte, en les latinisant, les termes techniques. [...] en 1552, à Paris, chez Jean Langlois, le Traicté familier des noms grecs, latins et arabicques ou vulgaires, avec les définitions de toutes les maladies qui surviennent superficiellement au corps humain... extraict du septiesme livre des épitres de maistre Jehan Manard, medecin très excellent du duc de Ferrare, traduict de Latin en François. (p.441)

Point de Traicté de 1551 !

La mention « BN »

Le Catalogue général des livres imprimés de la Bibliothèque nationale : Auteurs publié avant 1953 a été entièrement repris dans le Catalogue général imprimés des origines à 1970 sur CD-ROM, Paris : Chadwyck-Healey France en 1996 [5]. Ce catalogue a fait aussi l’objet d’une rétroconversion dans BN Opale plus et est accessible en ligne [6]. Dans ce dernier catalogue, le seul « Traicté familier » référencé, publié entre 1550 et 1555, est un « Traicté familier » de Manard daté de 1555 (notice FRBNF30869846). Cet ouvrage est accessible en version numérique au format image au lien suivant : notice (consulté le 30 07 2015).

Cette dernière version a été consultée. La page de titre mentionne 1555. Le privilège le septième jour de juillet 1552. Ce privilège est accordé pour trois ans.

Point de Traicté de 1551 ou mentionnant la date de 1551 !

La version électronique de la notice consultée par Stone pouvant être différente de la notice sur support papier, cette dernière a été recherchée dans l’ouvrage suivant :

Ministère de l’Instruction publique et des Beaux-Arts. Catalogue général des livres imprimés de la Bibliothèque nationale : Auteurs. Tome 103, MACQUE-MAISNER (1930) ; tome 104, MAISON-MANDEY (1930). Paris : P. Catin ; Paris : Imprimerie nationale, 1902-1981. 231 vol. L’ouvrage de Manard y est évoqué en ces termes sous l’entrée « Manardo ».

Traicté familier des noms grecz, latins et arabicques ou vulgaires, avec les définitions de toutes les maladies qui surviennent superficiellement au corps humain...extraict du septiesme livre des Épitres de... Jean Manard... traduict de latin en françois. — Paris, J. Langlois, 1555. In-8°, pièces limin., 52p., tables. [8° Td12. 1
(Tome 104, MAISON-MANDEY. Paris : Imprimerie Nationale, 1930, p.987.)

Une nouvelle fois, notre Traicté de 1551 n’est pas cité.

La mention : Foss., « Hum. méd. »

L’article de Fosseyeux « L’humanisme médical au XVIe siècle » de 1934 présente l’ouvrage de Jean Manard à deux endroits : p.76 et p.84 [7].

Le premier exemple qui s’impose est celui de Rabelais lorsqu’il publie en latin le deuxième tome de Lettres de Manardi ([1]), médecin de Ferrare, à Lyon, chez Gryphe, en 1532 ; ce dernier s’était lui-même consacré au collationnement et au commentaire des manuscrits de traités médicaux grecs et latins, dont le 2e tome avait paru en 1525 [...]. (p.76)
Les lettres de Manardi, éditées en latin en 1532, sont traduites en français en 1555 sous ce titre : « Traité familier des noms grecs, latins, et arabiques ou vulgaires, avec les définitions de toutes les maladies qui surviennent au corps humain, très utile à tous médecins et chyrurgiens, extraict du septième livre des epistres de Jehan Manard, médecin très excellent du duc de Ferrare », [...]. (p.84)

À nouveau, point de Traicté publié en 1551.

Pêche en ligne

Notre enquête de livre en livre sur le Traicté familier des noms grecs, latins et arabiques en fr. de Manard daté de 1551 ne nous conduisant pas la découverte de cet ouvrage, nous avons recherché cet ouvrage dans un ensemble de métacatalogues d’établissements documentaires.
Cet ouvrage daté de 1551 n’est pas inventorié dans les catalogues suivants : BNF, Ccfr, Library of Congress, OPACplus, RERO, SUDOC, The British Library, Unicat (Union Catalogue of Belgian Libraries) et Worldcat

Conclusion

Le « Traité familier des noms grecs, latins, et arabiques ou vulgaires » de Manard de 1551 cité par Stone en 1953 est très vraisemblablement le résultat d’une transcription fautive par Howard Stone de la date de parution « 1552 » en « 1551 ». Cette référence bibliographique erronée a ensuite été reprise par Bernard Quemada en 1955, puis en 1967 et 1968, et par le Musée Virtuel des Dictionnaires en 1998.


[2Quemada, Bernard. Les Dictionnaires du français moderne. Tome ** « Essai de bibliographie générale des dictionnaires, vocabulaires et glossaires français » : « I, Auteurs et Anonymes, Liste provisoire ». Besançon : Centre d’Étude du Vocabulaire Français, 1967, M, p.5-6.

[3La pagination que Bernard Quemada donne de cet article est erronée, et, la liste chronologique s’étend de la page 323 à la page 343.

[4Bulletin de la Société Française d’Histoire de la Médecine

[5Le cédérom contient les données des catalogues suivants : Catalogue général des livres imprimés de la Bibliothèque nationale : auteurs. - Paris : Imprimerie nationale, 1897-1981. - 231 vol. ; Catalogue général des livres imprimés : auteurs, collectivités-auteurs, anonymes : 1960-1969. - Paris : Bibliothèque nationale, 1972-1976 - 23 vol. ; Catalogue général des livres imprimés, 1897-1959 : supplément sur fiches. - Paris : Chadwyck-Healey France, 1986. - 2 890 microfiches.

[7Fosseyeux, M. « L’humanisme médical au XVIe siècle », Bulletin de la Société Française d’Histoire de la Médecine. n° 28. Paris : Chez le secrétaire général, 1934. Disponible en ligne au lien suivant : http://www2.biusante.parisdescartes... (consulté le 30 07 2015)


Références externes

Table(s) de dictionnaires en ligne

1998-.... . Pruvost, Jean [et al.]. Musée Virtuel des Dictionnaires (MVD). Université de Cergy-Pontoise.

Lien vers le site
Date de consultation

31 07 2015

Auteur(s)

MANARD J.,

Titre moderne

Traicté familier des noms grecs, latins et arabiques en fr.

Lieu d'édition

Paris

Date d'édition

1551

Format